Temoignages de primo arrivants du Darfour I

Nous voila arrive au camp de refugies darfouris, Gaga, a 80 km de la frontiere soudanaise. Nous avons pu interroger un groupe de femmes et leurs enfants qui viennent d arriver du Darfour. Ce groupe vient de s installer en bordure du camp dans le denuement le plus total et n a pas encore ete encadre par les organismes internationnaux. Nous sommes les premiers a leur parler. Vu le caractere exceptionnel de ces temoignages nous allons en publier quelques extraits (le reste est sur pellicule). Nous remercions l IMC et le HCR ainsi que l UNICEF pour leur aide precieuse. Nous remercions egalement Hassan Mahamat Senoussi pour la traduction.
NB : Toutes nos videos sont publiees via le satellite du HCR a Abeche.

8 réponses sur “Temoignages de primo arrivants du Darfour I”

  1. Tristan et Alban.
    Deux jours que je n’étais pas venue sur le site…
    Vous avez fait un sacré bout de chemin… Mais vers tant de détresse humaine !
    Merci en tout cas de nous faire partager votre expérience.
    Et prenez soin de vous, hein, les p’tits loups !!!

    SONIA

  2. Je ne sais pas si vous pouvez vous connecter pour lire nos messages, mais bon…

    Voici un commentaire de Paul Amar sur l’émission de France 5 qui est diffusée ce Mardi 29 mai.

     »
    Pourquoi cette soirée?
    Paul Amar : Cela tient en deux mots: montrer et démontrer. Souvent, et malheureusement, au XXe siècle, quand on apprend l’existence d’un massacre, on avance comme prétexte: on ne savait pas. Cela me rappelle le Cambodge où, correspondant de guerre, j’avais entendu la même chose. Cette fois, sur le Darfour, on ne pourra plus le dire.

    Vous avez choisi trois documentaires sur le génocide au Darfour, la situation du Tchad et sur un exilé soudanais…
    P.A. : Oui, ils sont tous différents. Ils nous permettent de prouver l’existence de ce génocide, le premier du XXIe siècle. Le premier document démontre l’impuissance de la communauté internationale. Le deuxième expose l’implication du régime soudanais, qui s’en lave les mains. Enfin, le dernier révèle l’extension possible de ce drame au Tchad. Quand on voit ces films, on ne comprend pas pourquoi les dirigeants politiques sont à ce point indifférents.

    Ces drames renaissent, les soirées spéciales fleurissent, la consternation est partagée, mais rien ne change. Pourquoi selon vous?
    P.A. : On parle de plus en plus du Darfour, les ONG sont très présentes, les journalistes travaillent et rien ne se passe, effectivement. Je constate une différence de traitement entre ce qui existe au Proche-Orient, où l’on compte les morts chaque jour, et le Darfour, où des centaines de milliers de personnes meurent sans qu’il y ait le même suivi.

    Pourquoi?
    P.A. : L’Afrique n’intéresse pas. Ni les touristes, ni les opinions publiques, ni les politiques. Alors que les enjeux de ce conflit sont considérables: arabisation d’une province, conflit entre musulmans, implication de la Chine…

    Pourquoi BHL, Lellouche et Mamou comme invités?
    P.A. : Ce sont trois hommes en colère qui sont allés au Darfour. »

  3. Bravo Alban, bravo Tristan.
    Vous ne défaillissez pas : bon rythme.
    Une idée de Rod en passant : pourquoi ne pas incruster la date et le lieu dans vos vidéos au moment du montage ?
    Bonne route.
    Bonne nuit.

  4. J’ai découvert récemment votre projet et ce site. Des initiatives comme la vôtre me redonnent espoir, j’admire votre philanthropie et votre courage. Ils me font penser que tout est possible, et que chacun peut apporter sa « pierre » (ou son « grain de sable » compte tenu du contexte darfourien) à la connaissance des évènements. Et « donner à connaître », c’est déjà agir.
    Merci beaucoup
    Bonne chance, mes meilleurs voeux vous accompagnent

  5. Bravo pour ce que vous faites! Bravo aussi à Hassan Mahamat Senoussi qui semble parler mieux français que moi…
    Faites attention à vous…

  6. que c’est triste et monstrueux pour toutes ces plus anciens, qui sont abandonnés.
    Mais qu’attendent les pays pour intervenir.
    Merci pour ce que vous faites.
    Bien avec vous et avec eux.
    Lolita

  7. A tous> Merci infinement pour vos messages qui nous aident a continuer. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour continuer a emettre.
    Oliver et Rodrigo> Tres bonne idee, on essayera la prochaine fois.
    Ahmed> Merci a toi et on pense a toi aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.