Saami : Une discrimination encore présente aujourd’hui.

Nous avons eu la chance de rencontrer aujourd’hui le président du Parlement Saami (lapon), Lars-Anders Baer. Nous avons discuté longuement ensemble. Il nous a notamment parlé des discriminations dont son peuple est victime en Suède ou ailleurs.
Nous mettons en ligne cette séquence, mais il est possible que nous en mettions d’autres en ligne au vu de l’intérêt de ce qu’il nous a dit.
Côté technique, nous inaugurons un nouveau service de Dailymotion, en version beta, nous permettant d’afficher des sous-titres en surimpression.

La suite très vite.

Related Posts with Thumbnails

4 réponses sur “Saami : Une discrimination encore présente aujourd’hui.”

  1. Merci à vous deux de nous montrer cette discrimination quasi inconnue d’un peuple indigène européen, on connait les Roms, mais pas les Saamis ! Ils sont nomades aussi ?

  2. Intéressant effectivement.
    Si nous n’avons pas la capacité en quelques minutes de vidéo d’appréhender les particularités d’une nouvelle culture… en tout cas, vos reportages nous invite à devenir plus curieux/actifs
    http://en.wikipedia.org/wiki/Sami_people
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Laponie

    Le nomadisme devait surement venir de la dureté des saisons et de la transhumance, non ?

    « Hors Norvégiens, Suédois, Finlandais et Russes, la région est habitée par les Lapons (« les Saamis »), peuple dont le mode de vie est basé sur la transhumance (l’élevage de rennes est une activité importante, mais les sâmes sont également chasseurs, pécheurs et cueilleurs). Ce peuple, qui s’est établi là il y a 10 000 ans a été évangélisé. Les premières églises de la région furent construites au XIIe siècle par les Norvégiens, mais l’évangélisation ne fut achevée que des centaines d’années plus tard, au XVIIIe siècle et les croyances animistes traditionnelles existent toujours de nos jours. »

    PS : très bon les sous-titres (dites leur aussi de rajouter le deep-tagging comme viddler ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.