Plans secrets de l’ESMA (centre de torture argentin)

Nous vous proposons aujourd’hui un extrait de l’ouvrage « Gueule d’ange » écrit par Tristan en 2003 aux éditions Favre, sur le tortionnaire argentin Alfredo Astiz. Les quelques pages reproduites ici montrent les plans déclassifiés du centre de torture de l’ESMA (Ecole de Me?canique de la Marine) où 5000 opposants à la dictature périrent. En juin, pour notre prochaine édition sur les disparus argentins, nous essayerons de nous y rendre.

Plan ge?ographique de la caserne des officiers a? Buenos Aires, aussi de?nomme?e « ESMA ». On note la signature d’Horacio Domingo Maggio en bas a? droite, le supplicie? qui rendit public, via l’AFP, les plans de l’ESMA, le 10 avril 1978. Ces documents proviennent des archives de l’Ambassade US à Buenos Aires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.