Un responsable de Greenpeace nous parle

Nous venons de croiser Nilesh Goundar, le très sympathique responsable de Greenpeace pour la région du Pacifique. Nous voulions connaitre la position de l’ONG (présente à la conférence sur le climat à Bali), sur la question des réfugiés climatiques.

Related Posts with Thumbnails

4 réponses sur “Un responsable de Greenpeace nous parle”

  1. Les Nations Unies craignent une « guerre civile mondiale » à cause du changement climatique.
    La fonte des glaciers ou l’explosion du nombre de « réfugiés climatiques » due à la montée des océans est susceptible de déstabiliser des régions entières, selon un rapport de l’ONU.
    (via latribune.fr)
    http://www.latribune.fr/info/Les-Nations-Unies-craignent-une–guerre-civile-mondiale–a-cause-du-changement-climatique-~-ID07D20AB0DAECF522C12573AD003D1743-$RSS=1

  2. Salut les amis,
    Bon ben ça s’annonce bien malgré la malédiction des valises… En fait, vous êtes déjà au tuvalu ou bien à Fidgi? On attends la suite avec impatience! :)

  3. Philippe> à Fidji la connexion est viable, mais à Tuvalu, là c’est l’aventure… de quelques octets à 3 k par seconde…
    Alexis> Merci pour ces infos.
    Pierre> à l’heure où on te répond, on est finalement arrivés à Tuvalu. Voir le dernier billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.