Un responsable de Greenpeace nous parle

Nous venons de croiser Nilesh Goundar, le très sympathique responsable de Greenpeace pour la région du Pacifique. Nous voulions connaitre la position de l’ONG (présente à la conférence sur le climat à Bali), sur la question des réfugiés climatiques.

4 réponses sur “Un responsable de Greenpeace nous parle”

  1. Les Nations Unies craignent une « guerre civile mondiale » à cause du changement climatique.
    La fonte des glaciers ou l’explosion du nombre de « réfugiés climatiques » due à la montée des océans est susceptible de déstabiliser des régions entières, selon un rapport de l’ONU.
    (via latribune.fr)
    http://www.latribune.fr/info/Les-Nations-Unies-craignent-une–guerre-civile-mondiale–a-cause-du-changement-climatique-~-ID07D20AB0DAECF522C12573AD003D1743-$RSS=1

  2. Salut les amis,
    Bon ben ça s’annonce bien malgré la malédiction des valises… En fait, vous êtes déjà au tuvalu ou bien à Fidgi? On attends la suite avec impatience! :)

  3. Philippe> à Fidji la connexion est viable, mais à Tuvalu, là c’est l’aventure… de quelques octets à 3 k par seconde…
    Alexis> Merci pour ces infos.
    Pierre> à l’heure où on te répond, on est finalement arrivés à Tuvalu. Voir le dernier billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.