Blogtrotters 3e édition – 25 au 4 juin 2007

Nous sommes allés du 25 mai au 4 juin 2007 dans l’est du Tchad. Nous nous sommes approchés au plus près de la frontière avec le Soudan (jusqu’à la ville d’Abéché dans l’extrême-est d’où nous avons émis nos vidéos par satellite).
Nous avons tentés de témoigner de la crise humanitaire qui sévit au Darfour aujourd’hui en suivant le travail de ceux qui agissent sur place (ONG, acteurs associatifs…). Nous avons également pu interroger des refugiés darfouris.
En savoir plus sur le concept ? C’est ici.

Ci-dessous tous nos billets relatifs au sujet. 

Voir aussi :

• Le court documentaire (7-8 min) que nous avons réalisé pour l’INA à notre retour du Tchad, titré : “Une journée à Gaga, camp de réfugiés du Darfour
• L’intervention de Tristan MF au journal de 18h et l’émission “Paroles du monde/retour de Mission” de la chaîne publique française Public-Sénat (juin 07).

Pour le reste, suivez le blog.

 

7 Responses to #3 Les réfugiés darfouri (Tchad)

  1. […] et Alban viennent de repartir pour de Darfour pour le 3e volet de leurs reportages. À suivre sur Blogtrotters.fr Tags : Alban Fischer , blog , blogtrotters , darfour , documentaire , imarginal , mémoire , […]

  2. Jean Eckian says:

    Dépêches

    Reuters – 13/08/07 à 14:10:00

    Mia Farrow allume une torche de la paix pour le Darfour

    Par Stéphanie Hancock

    CAMP DE REFUFIES D’OURE CASSONI, Tchad (Reuters) – Mia Farrow a donné en fin de semaine dernière le départ à un relais de flamme qui parcourra plusieurs pays victimes de génocide dans le passé, pour inciter la Chine à faire pression sur Khartoum pour que cessent les atteintes aux droits de l’homme au Darfour.

    L’actrice américaine, ambassadrice de bonne volonté de l’Unicef et détracteur des violences qui ensanglantent l’ouest du Soudan, a lancé sa campagne symbolique au camp tchadien de réfugiés d’Ouré Cassoni, à moins de dix km de la frontière soudanaise.

    “Cette flamme représente et rend hommage à tous ceux qui ont disparu et à tous ceux qui continuent de souffrir”, a déclaré l’ancienne épouse de Frank Sinatra et ex-égérie de Woody Allen.

    “Elle célèbre le courage des survivants et symbolise l’espoir que nous partageons tous de voir les violences cesser et les civils regagner leurs foyers”.

    La cérémonie, ponctuée par des trombes d’eau et une tempête de sable, s’est terminée sur l’image de l’actrice, aujourd’hui âgée de 62 ans, tenant d’une main un petit réfugié et de l’autre la torche, sous les vivats de ses compagnons.

    Les défenseurs des droits de l’homme accusent le gouvernement du président soudanais Omar Hassan el Béchir de soutenir les violations et exactions à grande échelle commises par son armée et les milices arabes “djandjaouid”.

    Ces dernières sont accusées de semer la terreur et de pratiquer la “politique de la terre brûlée” contre la population négro-africaine du Darfour.

    Ils reprochent aussi à Pékin, principal importateur du pétrole soudanais et grand pourvoyeur d’armes du régime de Khartoum, de tout faire au plan diplomatique pour que leur allié africain échappe à des sanctions internationales.

    KIGALI, SARAJEVO, PHNOM-PENH…

    Selon des experts internationaux, quelque 200.000 personnes ont trouvé la mort au Darfour depuis le début de la guerre civile en 2003. Le gouvernement soudanais évoque pour sa part un chiffre de 9.000 morts, tandis que les Etats-Unis parlent de génocide.

    La campagne lancée à la frontière tchado-soudanaise par Mia Farrow intervient un an pratiquement jour pour jour avant le coup d’envoi, le 8 août 2008, des Jeux olympiques de Pékin, dont le gouvernement communiste chinois espère faire une vitrine de sa puissance politique et économique.

    Les défenseurs des droits de l’homme entendent profiter de l’événement sportif pour tenter de faire pression sur le régime communiste pour qu’il cesse de violer les libertés à domicile et chez les pays alliés.

    Ceux qui dénoncent la répression exercée en Chine notamment contre les membres de la secte politico-religieuse de Falun Gong ont lancé un relais similaire à Athènes vendredi.

    Les organisateurs de ce dernier événement avaient demandé aux médias de le taire jusqu’à leur départ pour le Rwanda, pays de l’Afrique des Grands Lacs où 800.000 Tutsis et Hutus modérés ont péri victimes en 1994 d’un génocide.

    “La flamme olympique voyage dans le monde entier avant les JO pour témoigner de la paix et de la fraternité. C’est ce que nous faisons ici avec cette torche, censée symboliser la paix et la fraternité pour la population du Darfour”, a expliqué à la presse Jill Savitt, l’un des organisateurs du mouvement “Dream for Darfur” (“Rêve pour le Darfour”).

    Après le Rwanda, la flamme fera étape en Arménie, en Bosnie, en Allemagne et au Cambodge, de même qu’aux Etats-Unis.

  3. Blogtrotters says:

    Jean> Merci beaucoup pour cette info !

  4. […] qui va nous occuper. Un sujet sur lequel nous avons été sensibilisé lors de notre visite des camps de réfugiés darfouris. En rentrant, on essayera de monter un web-docu avec ce qu’on aura filmé. À suivre […]

  5. rikedenimes says:

    Très complet comme reportages, si vous ouvrez votre site aux videos de blogueurs qui parcourent aussi le monde….j’aimerai en faire partie !
    En tout cas je vais communiquer votre site ici dans le sud, à pleins d’amis, dont des journalistes….

  6. […] Sud du 6/12/07 au 16/12/07 Le 11 septembre en questions (filmé à NY) 7/9/07 au 14/9/07 La question du Darfour (filmé côté Tchad) du 25/5/07 au 4/6/07 La question du génocide […]

  7. Patrick L. says:

    Bonjour,

    Reportage intéressant qui retransmet bien l’ambiance et apporte un autre regard . Par contre, et c’est une remarque récurrente à vos reportages, il manque une analyse basique sur l’origine du problème, les acteurs : qui, quoi, quand, où, comment. Quel dommage ! Cela améliorerait sensiblement la force de vos images.

    PL

Leave a Reply

Your email address will not be published.