Déchets urbains à perte de vue

Nous avons visité le plus grand dépôt de détritus urbains à ciel ouvert de la région. Situé à la périphérie de la capitale du Kirghizstan, Bishkek, cet amas pose un problème majeur de santé pour la population environnante… Merci encore à Munarbek et Nurkek K. Kuldanbaev pour leurs conseils et leur aide.

Related Posts with Thumbnails

8 réponses sur “Déchets urbains à perte de vue”

  1. Malheureusement ça existe chez nous aussi. La décharge de Marseille dite d’Entressen est un "bel" exemple.  Merci pour vos reportages que je suis avec attention.

  2.   Bonne route les gars?
    Premières videos intéressantes mais on reste un peu sur sa faim par manque de précisions. A propos du site de déchets radioactifs, depuis quand existe-t-il? déchets de provenance civile ou militaire? site encore en activité ou à l’abandon?
    Bonne continuation. On attend la suite avec impatience!
    Ici on vote sous la pluie depuis ce matin…
    Bernard

  3. Bravo à vous, je vous suis depuis peu.

    J’aimerai faire un parallèle avec nos déchets à nous, en occident. Premièrement, et c’est connu, nous sommes les plus gros surconsommateurs de futilités, et donc de déchets en tout genres.  Chez nous, les déchets sont bien ramassés et bien incinérés. Ils deviennent invisibles. La paix sociale des éboueurs est bien achetée. Et les industriels nous vendent très cher les quelques filières de ‘recyclage’ qui les intéressent. Le reste comme je l’ai dit : Brûlé et respiré, mis en CET.   Pour les déchets nucléaires radioactifs, aucune solution et on continue à produire des quantités effroyables.
    Nous sommes fort myopes mais jusqu’à quand ?

    Bonne route et bonne chance !

  4. Impressionnant :-(
    merci  d’avoir pu nous montrer ces quelques images et bravo.
    Bonne continuation dans votre action, nous sommes de tout cœur avec vous.
    Sigrid et Damien

  5. je suis du Kirghizistan, et je n’ai jamais entendu parle du dechets nucleaires en KG…. On a toujours info qui vient de l’exterieur et parfois l’info qui n’est pas vérifie malhereusement. Je suis d’accord avec Bernard, il faut être plus précis.

  6. bernard> Ce sont a priori des dechets militaires… Le site est toujours en activite et a ete construit dans les annees 50.
    A tous> merci pour votre participation et votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.